Messenger Platform

Facebook Messenger Platform du nouveau dans le e-commerce

Le mois dernier, durant la F8 Facebook Developer Conference, Mark Zuckerberg a présenté Messenger Platform, un service de messagerie robotisé grâce à des « Chatbots ».

Avec 50 millions d’entreprises actives sur Messenger, le géant du web continue de s’étendre en explorant de nouvelles opportunités d’affaires liées à l’intelligence artificielle et aux robots.

Grâce aux « Chatbots », plus besoin de présence humaine pour gérer l’interaction entre une marque et ses clients. À l’aide d’algorithmes d’intelligence artificielle, les robots sont aptes à gérer la discussion.

Messenger Platform

De cette manière, vous pouvez par exemple demander à la chaine d’information américaine CNN de vous envoyer des informations sur un sujet qui vous intéresse et vous proposer un résumé.

La chaine de restauration rapide Burger King est allée plus loin dans l’utilisation de Messenger Platform. À la manière d’une conversation avec l’un(e) de vos ami(e)s, vous pouvez « chatter » avec l’enseigne. Le « Chatbot » vous propose alors une sélection de produits (burgers, boissons, frites…), une fois le choix effectué, vous n’avez plus qu’à envoyer votre emplacement et votre menu vous sera livré.

 

 

Il est évident que ce n’est pas ce genre d’innovation pour commander un burger qui va changer la face du monde, mais si on y réfléchit de plus près, il s’agit bien d’une avancée colossale dans l’interaction entre les machines et les hommes et plus généralement dans le retail.

Premièrement, il va être maintenant possible pour les marques de proposer aux consommateurs une expérience plus personnalisée en dialoguant directement avec eux. En terme de marketing, les données recueillies vont permettre une meilleure connaissance des utilisateurs et des publicités toujours plus ciblées.

C’est aussi des économies importantes qui vont être réalisées en réduisant drastiquement les effectifs nécessaires à la gestion de la clientèle.

De plus, avec ses 900 millions d’utilisateurs mensuels, Messenger est l’une des applications les plus utilisées au monde. Si les consommateurs sont réceptifs à ce nouvel outil, toutes les applications tierces qui permettent par exemple de commander un repas, un taxi ou des vêtements deviendraient inutiles, car Messenger permettrait d’accéder à toutes ces fonctionnalités grâce à une seule application.

Quand on prend un peu de recul et que nous voyons les différentes innovations auxquelles participe Facebook, nous constatons que le développement d’un univers parallèle, robotisé et immersif est en marche. Si nous prenons l’Oculus Rift (filiale de Facebook) et qu’on y ajoute les « Chatbots » de Messenger Platform, les possibilités sont infinies dans l’interaction homme et robot ainsi que dans la création d’environnements virtuels immersifs.

 

oculus rift

 

Vivement que je puisse parler avec mes amis robots, admirant un paysage idyllique, assis dans mon canapé, mon casque de réalité virtuelle collé devant les yeux !

No Comments

Post a Comment