Yacouba Sawadogo

Yacouba Sawadogo l’espoir de l’agriculture africaine

Il y a des jours où l’on tombe sur une nouvelle qui met un peu de baume au cœur et qui nous montre que parfois la technologie et les recherches insensées sur les organismes génétiquement modifiés ne peuvent rien contre beaucoup de bonne volonté et des techniques de culture ancestrales.

Yacouba Sawadogo, un paysan burkinabé est surnommé « l’homme qui a arrêté le désert ». Tel un messie à ses débuts, les gens le prenaient pour un « fou » quand ils le voyaient planter des arbres dans des sols arides.

Mais Yacouba Sawadogo n’était pas un illuminé, il avait simplement remis au goût du jour une technique culturale ancestrale appelée «Zaï» qui consiste à remplir les trous creusés pour ensemencer avec du fumier et du compost. Les termites qui sont enfouis dans les sols sont attirés par les matières organiques et creusent jusqu’à la surface des sillons qui permettent une excellente infiltration de l’eau et la création de poches d’eau.

 

termites

 

Cette technique a eu pour effet de rapidement multiplier le rendement des terres cultivées par quatre et de reboiser plus de 3 millions d’hectares.

Aujourd’hui Yacouba Sawadogo se dédie à voyager dans le continent africain pour rencontrer ses confrères agriculteur, leur présenter la méthode « Zaï » et permettre à de plus en plus de personnes de pouvoir atteindre l’autosuffisance alimentaire.

 

desert aride

 

La grande majorité des pays africains connaissent un exode rural massif qui dépeuple les campagnes. Un des objectifs de l’homme qui arrêté le désert est de freiner cet exode en permettant aux agriculteurs d’augmenter leurs revenus et créer des emplois dans le secteur primaire.

Cet exemple est parlant, car il s’agit d’une initiative qui vient nous rappeler que la quête incessante de nouvelles méthodes de culture ou la création de plantes génétiquement modifiées s’avère bien moins efficace et socialement juste que la détermination d’un individu alliée à un savoir-faire ancestral.

No Comments

Post a Comment